logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean feugiat dictum lacus, ut hendrerit mi pulvinar vel. Fusce id nibh

Mobile Marketing

Pay Per Click (PPC) Management

Conversion Rate Optimization

Email Marketing

Online Presence Analysis

Fell Free To contact Us
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean feugiat dictum lacus

1-677-124-44227

info@your business.com

184 Main Collins Street West Victoria 8007

La Penderie De Chloé : le projet d’une vie commence maintenant

La Penderie De Chloé : le projet d’une vie commence maintenant

Être créateur de contenu, travailler dans le marketing d’influence sur les réseaux sociaux, c’est aussi trouver l’équilibre entre vie privée et vie publique, lier le personnel et le professionnel pour s’épanouir au quotidien. Si nous évoluons dans nos vies, l’impact d’un choix de vie pour un « influenceur » a bien des répercutions. La clé serait de faire rythmer les étapes de vie avec le parcours professionnels, pour en tirer le meilleur parti : une authenticité qui emmène les audiences et les marques dans un storytelling naturel et sur le long terme.

Chloé est sur les réseaux depuis 10 ans. Comme nous, elle a vécu de nombreuses étapes de vie qui ont marqué des changements dans son travail. Aujourd’hui c’est une nouvelle étape qui commence, un grand déménagement, un projet personnel qui durera près d’une année. Et si cela ouvrait de nouvelles perspectives de création et collaborations ?


Mon tout premier article date du 4 juin 2010, j’étais alors étudiante en licence de communication et j’avais pas mal de temps libre ! Je me suis lancée dans le blogging comme j’aurai pu commencer la couture, le violoncelle ou le tennis. Sauf que bien plus qu’un petit passe-temps ou un hobbie du samedi, je me suis découvert une véritable passion qui m’animait jour et nuit (littéralement). Je ne compte pas le nombre de nuits blanches passées à modifier mon template Blogger à coup du tutoriel html/css pour modifier le webdesign de mon blog ! J’ai vraiment eu l’impression de trouver MON truc en poussant les portes de la blogosphère qui conjugue des choses que j’aime énormément : écrire, partager, communiquer et rencontrer des gens qui ont les mêmes centres d’intérêt. Très vite j’ai eu pas mal de visiteurs, de commentaires et pour ma plus grande surprise, quelques semaines après le lancement de mon blog, des marques me proposaient des partenariats de dotation de produit. C’est en avril 2012 que j’ai eu mon premier contrat rémunéré et que j’ai donc créé mon auto-entreprise. J’étais toujours étudiante, je n’avais aucune pression quant à mon blog, ses statistiques ou son succès (d’ailleurs je crois ne jamais en avoir eu bien qu’au fil du temps il se soit professionnalisé). L’auto-entreprise me permettait de mettre du beurre dans les épinards mais ce n’est pas pour autant que je cumulais à côté mes études et un job étudiant. En septembre 2014, j’ai eu la chance incroyable de faire partie des étudiants qui pouvaient bénéficier de la première année du statut “étudiant-entrepreneur”. Cela m’a permis pour ma dernière année d’étude en Master 2 Web Editoriale (formation cheffe de projet web) de pouvoir faire mon alternance dans ma propre auto-entreprise. Un véritable tremplin pour pouvoir me lancer sans crainte une fois mon diplôme en poche l’année suivante. Il y a 5 ans donc, j’ai pu foncer tête baissée et faire de ma passion un métier à temps plein ! Même si ce n’était pas du tout du tout le plan au départ (je voulais travailler en agence ou en interne en tant que chef de projet web) et que je n’aurai jamais imaginé pouvoir un jour vivre de mon blog !

Un an après m’être lancée à mon compte, j’ai été forcée de constater que je ne pouvais plus tout assumer toute seule (animation de la communauté, rédaction d’articles, création de contenu multimédia, gestion des partenariats, affiliation, comptabilité et j’en passe). Tout naturellement, c’est mon conjoint Adrien qui est venu à la rescousse. Il était déjà ultra régulièrement réquisitionné pour m’aider dans la création de contenu et avait développé une patte artistique bien plus intéressante que la mienne ! Nous avons donc créé une SARL et travaillons ensemble depuis bientôt 4 ans. Aujourd’hui, nous sommes très complémentaires dans nos missions. Je m’occupe de tout ce qui touche à la ligne éditoriale, à l’animation de ma communauté, à la rédaction d’articles et de posts pour mon blog et tous mes réseaux sociaux ainsi que des partenariats. Adrien lui se charge de toutes les prises de vue photo/vidéo, du traitement en post-production (retouches photos, montage vidéo) mais aussi des trucs relous comme la comptabilité et l’administratif. Adrien ayant une formation Gestion et Protection de la Nature et un brevet d’Etat Accompagnateur en Montagne, cela nous permet d’avoir un autre regard sur certains projets, notamment en voyage. En effet, comme c’est un as de la randonnée et qu’on est tous les deux sportifs, nous pouvons créer du contenu voyage qui sort des sentiers battus. Par exemple, lorsqu’on était en mission à Malte, nous avons entrepris le tour de l’île de Gozo en trail running (soit 50km). C’est super enrichissant de pouvoir travailler à deux, de confronter nos idées et de sans cesse se tirer mutuellement vers le haut.

Comment vois-tu le positionnement de tes réseaux entre la Chloé de 2010 et la Chloé de 2020 ? Ton angle a-t-il évolué avec le temps, tes valeurs ?

Le paysage web en 2010 et en 2020 n’a juste rien à voir, c’est un peu comme comparer des cacahuètes avec des noix de cajou vraiment ! En 2010, il y avait les blogs au top que l’on pouvait suivre sur la plateforme Hellocoton (qui n’existe plus) ou sur Netvibes (avec le flux RSS). On pouvait avoir une page fan sur Facebook et un compte Twitter pour relayer nos articles et puis c’est tout ! Juste pour le fun fact : quand j’ai lancé mon blog en juin 2010, Instagram n’existait même pas puisqu’il a été créé quelques mois après… Aujourd’hui, rares sont les marques qui envisagent une campagne d’influence sans Instagram n’est-ce pas ? À tord ou à raison car les blogs sont loin d’être morts mais l’évolution des réseaux sociaux a complètement changé la façon de partager. Il y a de nouvelles fonctionnalités et algorithmes tous les 4 matins, il faut s’adapter rapidement et faire une vieille constamment pour ne pas être complètement dépassée. Donc forcément, en 10 ans, ma façon de communiquer avec ma communauté a énormément évolué passant de la rédaction d’articles pour le blog partagés sur Facebook et Twitter à la création de contenus dédiés pour chacune de mes plateformes (Instagram, Pinterest, YouTube et bien sûr, mon blog).

Ce qui a aussi changé entre 2010 et 2020, c’est la ligne éditoriale des créateurs de contenus. Avant on se mettait dans une case (blog mode, blog voyage, blog cuisine, etc) et on n’en sortait pas (par pudeur et parce que ça ne se faisait pas). Aujourd’hui après le passage de Snapchat et avec les Instastories, on peut parler de tout ce qui se passe dans notre quotidien. Sur mon blog j’ai commencé par parler de mes tenues du jour et de mes bonnes adresses en voyage ou sur Bordeaux uniquement, puis avec l’arrivée des réseaux sociaux j’ai partagé mes aventures sportives et au fil des années d’autres sujets qui me tenaient à cœur et qui étaient en phase avec mon quotidien. Puisque d’étudiante à cheffe d’entreprise, le quotidien change légèrement surtout en 10 ans !

On est en fin d’année 2020, n’es-tu pas lassée par le travail sur les RS ? Comment trouves-tu encore l’inspiration pour des prises de parole naturelle ?

Je me suis toujours dit que si j’étais lassée de quoi que ce soit concernant mon travail, qui est une passion, alors je changerai de métier ! J’ai les compétences et les diplômes pour travailler au sein d’entreprises ou d’agence donc si je fais le choix de travailler à mon compte c’est parce que cela m’épanouie énormément. J’ai une chance inouïe d’avoir une communauté ultra fidèle (dont certains me suivent depuis une décennie) et surtout ultra bienveillante. Sans le blog et les réseaux sociaux je n’aurai pas le sourire au quotidien grâce aux échanges avec ma communauté et je suis super reconnaissante chaque jour pour cela. Alors certes, parfois il y a des phases un peu frustrantes car l’investissement et le travail ne sont pas toujours bien récompensés sur les réseaux sociaux, mais depuis la création de mon blog j’ai toujours eu à cœur les échanges qualitatifs avec ma communauté plutôt que quantitatifs. Et c’est ça qui me motive au quotidien !

Quant à l’inspiration, elle a toujours été là ! J’aimerais juste avoir autant de temps que d’idées pour développer au mieux ma créativité !

Penses-tu qu’une vie de créatrice de contenu soit compatible avec une vie personnelle ? Faut-il sacrifier le perso pour engager ?

Complètement !!! J’ai écrit un article sur la vie privée justement pour les 10 ans de mon blog

Chaque créateur de contenu est différent, chacun fixe ses limites différemment mais pour ma part j’ai toujours essayé de faire la part des choses et aujourd’hui la frontière est bien distincte. J’éteins les réseaux facilement à 20h tous les soirs pour profiter de soirées en amoureux et quand je suis en famille ou avec mes amis, je coupe complètement. Personnellement c’est l’équilibre que j’ai trouvé et qui me fait du bien. En tant que créateur de contenu on peut tout à fait partager sur divers thématiques du quotidien sans tomber dans la TV réalité. Et bien sûr, si les gens ont tendance à vouloir en savoir toujours plus, je n’hésite pas à dire publiquement ce que je souhaite dévoiler ou non.

Par exemple, pour notre déménagement dans les Pyrénées, je partage volontiers nos aventures mais je reste évasive sur notre géolocalisation. Beaucoup nous demandent plus de précision sur où on habite, dans quel département, vallée ou ville mais nous n’en disons pas plus. De même pour je fais attention à ne pas montrer certains aspects de notre maison qui pourraient dévoiler notre lieu de vie car je ne souhaite pas sur le long terme que cette donnée soit publique.

Dirais-tu que ton métier s’adapte à tes choix personnels ou l’inverse ?

Complètement ! Puisque mon métier est de créer du contenu autour de mon mode de vie et de ce qui me met de bonne humeur, s’ils évoluent, mon contenu évolue avec lui et ce depuis 10 ans !

Ce gros changement 2020, votre déménagement,  une étape de vie personne ou professionnelle ?

Notre maison dans les Pyrénées, c’est le projet de toute une vie. Nous y pensons depuis des années, nous recherchions activement depuis janvier et nous avons signé en juin. Passer d’un mode de vie citadin à un quotidien au vert à la campagne, ça change forcément le quotidien. Avec ce projet de vie on se rapproche surtout de nos valeurs. Adrien et moi ne sommes pas citadins du tout (j’ai été élevée à la campagne et Adrien entre campagne et montagne). La ville était le choix de nos études et un tremplin pour se lancer dans notre activité. Aujourd’hui c’est un retour aux sources pour nous, on retrouve ce que l’on aime le plus : le calme, le grand air, la nature…

Alors forcément, les contenus vont s’adapter ! La food par exemple : plus de livraison de repas à emporter mais des petits plats faits maison, plus de marchés aux Capucins à Bordeaux mais un potager à créer pour s’alimenter en circuit extra court, plus de commodités en sortant de l’appartement mais 1001 choses à créer dans notre jolie propriété. La thématique jardin : il me tarde de partager mes astuces pour faire pousser des courgettes, fleurir mes hortensias, cuisiner mes figues du jardin, aménager mon intérieur et mon extérieur, décorer chaque pièce avec amour et vivre au plus près de la nature en respectant l’environnement !Et bien sûr, je continuerai à parler de tout ce qui m’anime au quotidien avec le sourire (sport, voyages, blogging, beauté, féminisme, backstage blogging, etc).

Quelles sont les grandes étapes à venir, comment voyez-vous ce projet dans 1 an ?

On est particulièrement mauvais pour se projeter, nous c’est plutôt au jour le jour ! Et je peux vous assurer qu’en ces temps de confinement, c’est plutôt pas mal comme philosophie ! Alors dans 1 an je sais qu’on sera toujours dans notre maison des Pyrénées et qu’on y sera super heureux, mais je n’ai pas besoin d’imaginer beaucoup plus pour le moment.

Cela impliquera-t-il un virage dans ton travail ?

Pas de virage à annoncer mais un contenu qui va s’adapter. J’ai déjà créé un compte Instagram spécial @lagrangedubonheur pour partager nos aventures autour de la maison, nos travaux, gros œuvres et décoration, et je souhaite être plus régulière sur YouTube pour partager l’avancée de notre projet rénovation.

Sinon professionnellement, le fait de déménager hors de Bordeaux ne nous fait absolument pas peur ! Cela faisait un moment qu’on se disait que le seul avantage d’habiter à Bordeaux d’un point de vue professionnel était de pouvoir aller à Paris en 2h top chrono. En effet l’aéroport propose beaucoup de vols saisonniers et même pour des opérations voyage en Europe nous devions souvent faire un stop par Paris. C’est donc sans regret que nous quittons Bordeaux car entre vous et moi, Paris c’est pas vraiment notre tasse de thé ! On y allait que 2/3 fois par an alors avant le Covid19 pour si peu on est près à faire quelques heures de train supplémentaires occasionnellement pour un cadre de vie qui nous correspond à 100% au quotidien 🙂

Un projet, une évolution personnelle, le pro suit ! Et ça fonctionne, le compte @lagrangedubonheur c’est déjà 19K abonnés et un taux d’engagement de 22 % sur les derniers posts. Quant aux compte @chloependerie : des audiences qui ont doublé en stories, et un Home tour sur Youtube qui compte déjà 40K vues en… 5 jours.

La rénovation, l’habitat, la décoration : l’aventure d’une vie sur les réseaux sociaux dans laquelle on peut à la fois se projeter, s’inspirer, et se former. Un projet concret qui tient en haleine les audiences et qui s’écrira sur plusieurs mois.

Share

Directrice de Coup de Push

Spécialisée en influence et réseaux sociaux depuis 10 ans (avant même Instagram !), une seule chose la passionne plus que le swipe up et les opérations d’affiliation : l’univers du voyage et son secteur du tourisme.