logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean feugiat dictum lacus, ut hendrerit mi pulvinar vel. Fusce id nibh

Mobile Marketing

Pay Per Click (PPC) Management

Conversion Rate Optimization

Email Marketing

Online Presence Analysis

Fell Free To contact Us
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean feugiat dictum lacus

1-677-124-44227

info@your business.com

184 Main Collins Street West Victoria 8007

Bruno Maltor : histoire d’une marque qui se renouvelle

S’il y a bien un influenceur qu’on connait plus de dos que de face, c’est lui ! Une silhouette, casquette à l’envers, dans des décors époustouflants, il en a fait sa marque de fabrique. Une image de marque qui a une histoire, un cheminement, née en voyage et qui poursuit sa route aussi à travers des dizaines de réseaux et formats, virtuels, et bientôt physiques.

Quand Bruno Maltor a ouvert son blog, il a posé sans le savoir les premières pierres d’une entreprise à part entière. 8 ans plus tard, la marque s’offre une nouvelle identité visuelle. Et surprise, le lifting pourrait bien ouvrir les portes d’une nouvelle activité…


« Tout a commencé en 2012, l’année où j’ai créé Votretourdumonde.com. Une époque où on ne pouvait pas encore vivre d’un blog ! J’étais en césure d’école de commerce, et je voyageais : je vivais à New York, puis à Montréal… Quand j’étais à Shanghai, j’ai appris le référencement et le web marketing et je me suis dit : pourquoi ne pas allier mes 2 passions, le voyage et le web. Sans aucune prétention ni ambition, j’avais envie de tenter, c’était du test and learn.

A l’époque, je voulais surtout être bien référencé, donc j’ai cherché un nom de domaine qui inclue un mot clé dans l’url, celui que je voulais faire remonter : « tour du monde ».

Je voulais un blog qui soit collaboratif d’abord, car je n’ai pas eu la chance de voyager partout dans le monde, alors j’ai choisi « Votre » pour inclure tous les lecteurs.

Ce qui était évident alors pour le référencement peut être une difficulté aujourd’hui car le nom est très générique.

J’avais déjà réfléchi à la charte graphique, j’avais conçu le design, j’avais vraiment essayé de produire une charte graphique pour me démarquer de tout le monde. Quitte à se lancer, autant y aller à 300%. C’était vraiment rare à l’époque de travailler le personal branding d’un créateur de contenu.

Le blog a grandi avec Internet et avec moi, et j’ai très vite créé une communauté sur Facebook et sur Twitter. C’est finalement en alimentant le blog que je me suis dit qu’on pouvait pousser et développer le projet à travers les réseaux sociaux. Le mot influenceur n’existait pas, ce métier qui n’a émergé qu’il y a quelques années était complètement à imaginer… Mais rapidement, j’ai pris la décision de m’y consacrer à temps plein, et pour l’anecdote, j’ai même refusé un CDI chez TF1 pour devenir créateur de contenu. Une folie !

C’est finalement allé très vite, notamment parce qu’à l’époque il y avait beaucoup moins de concurrence, ce n’était pas un métier envié contrairement à aujourd’hui puisqu’il n’existait pas vraiment, tout était à faire.

Donc les ambitions du blog ont clairement évolué avec le temps. J’avais des demandes de collaborations, des marques qui commençaient à réaliser l’intérêt de travailler avec, ce qu’on appellerait communément aujourd’hui – et je n’aime pas beaucoup ce terme – des influenceurs.

Si en 2020 la majorité des campagnes de communication digitales exploitent Instagram en premier lieu, j’avoue que je m’y sens limité en création de contenu. Je ne peux pas me limiter à un seul réseau… Quand on poste une belle photo, on ne peut pas transmettre toutes les infos, être exhaustif sur le lieu ou la marque que l’on présente. C’est en cela que mon blog a donc gardé toute sa pertinence et son utilité, c’est un outil à part entière pour s’informer.

Le blogging n’est pas mort !

Le blog, c’est aussi bien sûr une vitrine pour présenter mon travail. Un point central pour retrouver l’ensemble de mes réseaux et de ce que je peux faire.

Donc 8 ans après, il a toute sa pertinence, et j’avais envie d’y investir mon énergie pour lui donner un nouveau souffle. J’ai fait évoluer la charte graphique cette année, une évolution qui avait pour but de recréer un univers qui correspond à cet univers qui s’est construit années après années. Cet univers de voyage symbolisé par ma quête de la golden hour, de l’outdoor (et ma passion pour la randonnée), mes inspirations de la nature.

 

 

Le logo n’est donc pas un portait mais rappelle mon identité comme un indice. Un peu comme sur Instagram où le paysage est le premier sujet dans ma compo, et où je suis intégré dans cette nature, à une petite échelle : c’est un peu l’idée de rester humble par rapport à tout ce qui t’entoure. Ne pas prendre toute la place, c’est comme ça que j’imagine le voyage. Ce logo est très réussi à mon sens car le cahier des charges est rempli : on fusionne mes 2 univers, les réseaux sociaux, qui étaient plus anecdotiques il y a 8 ans (Youtube, Instagram, etc) et le blog, un peu plus générique dans l’image, mais qui repose tout de même sur ma propre expérience.

En 2010-2012, on se lançait dans le blogging de manière spontanée et sans business model, on pouvait de fait négliger l’identité visuelle, qui arrivait naturellement en second plan. Selon moi, ce n’est pas pertinent ni professionnel de ne pas le penser sur le fond et sur la forme.

Une charte graphique pour un business model

La charte graphique dit beaucoup des valeurs et ambitions d’un projet, d’une marque, d’une entreprise. J’ai voulu créer un logo qui me ressemblait mais surtout qui ressemblait à tous les voyageurs qui se retrouvent dans des valeurs similaires aux miennes. Cela a eu un impact sur l’ensemble de mes supports social media : la typo sur Youtube a changé, le logo apparait sur Linkedin, tout est lié. C’est aussi ma signature dans tous mes échanges professionnels. C’est une ligne directrice, un fil rouge qui lie l’ensemble de mes réseaux pour qu’il n’en fasse qu’un.

 

 

J’ai investi beaucoup d’énergie dans ce projet d’identité et je l’ai écrit comme un événement. Un événement pour ma communauté qui l’a si bien accueillie que ça m’a donné envie d’aller plus loin, et de décliner cette charte. Pourquoi pas créer des produits qui puissent séduire les voyageurs qui se retrouvent sur mes réseaux et s’y identifient.

J’ai l’impression qu’il y a une demande pour se retrouver entre abonnés : ce logo avec la casquette à l’envers, à l’autre bout du monde, annonce une rencontre avec quelqu’un qui a vraisemblablement les mêmes valeurs de voyage que toi, avec qui tu peux créer de l’échange.

Donc cette charte ouvre de nouvelles perspectives et de futurs projets.

Le plus difficile dans ce changement visuel était de réécrire cet univers. Il me fallait une équipe qui me connaissait et suivait mon travail. Cela prend du temps et de l’investissement, j’ai mis 6 mois (en voyage, parfois par Skype au bout du monde) pour que cela aboutisse.

Mais je ne regrette pas l’investissement. Cela créé un intérêt nouveau pour mon blog, un nouveau souffle. Les gens y retournent, y restent plus longtemps, je le constate dans les statistiques. Le retour sur le long terme est vraiment intéressant, d’autant qu’il ouvre de nouvelles perspectives.

L’objectif était d’avoir un univers sur-mesure et être fier de le partager, comme je l’étais à ses débuts.

Et le retour des lecteurs et abonnés est si enthousiaste, c’était mon principal objectif à court terme, de savoir que j’avais consacré ces 6 mois pour qu’ils prennent du plaisir à redécouvrir cet univers qui est le leur. Ils ont suivi cette nouvelle étape et sont encore plus impliqués. Maintenant, ils attendent que je décline des produits et que cette identité vive en voyage !

La prochaine étape est donc tracée grâce à cette nouvelle identité visuelle : créer des accessoires qui permettront de lier les gens à travers le monde, leur créer des signes distinctifs dont ils soient fiers. Finalement, au-delà du digital, je garde le même objectif de créer du lien physique, que les communautés se rencontrent, comme je le faisais avec le Verre du voyageur. »

Share

Directrice de Coup de Push

Spécialisée en influence et réseaux sociaux depuis 10 ans (avant même Instagram !), une seule chose la passionne plus que le swipe up et les opérations d’affiliation : l’univers du voyage et son secteur du tourisme.